Streedrummers de père en fils

On continue dans le chapitre des Streedrummers. Sur un « kit » plus minimaliste que Johannes Leroy (précédent post), ce père et son fiston envoie le bois sévère (enfin, le plastique…).

Johannes Leroy, « streetdrummer » lillois

mercredi 03.08.2011, 18:15 – La Voix du Nord Avec  Johannes Leroy, le mot « une batterie de cuisine » prend tout son sens. Ce collègue lillois, excellent percussionniste et batteur, utilise casseroles, poêles, boîtes à gateaux, bidons… récupérés aux encombrants. Le « Streetdrummer », accroche aussi des cymbalettes à ses chaussures. Appréciez son indépendance… Je ferai bientôt un autre [...]

Twitter links powered by Tweet This v1.8.3, a WordPress plugin for Twitter.